Dans le cadre d’un entretien téléphonique accordé à Darius Rochebin dans son émission sur LCI, Bernard Tapie s’est laissé aller à quelques confidences sur sa maladie et la manière dont il compose avec ses conséquences au quotidien.

Il reconnaît penser de plus en plus à la mort, et même à l’euthanasie pour alléger ses souffrances. Une question taboue.

« J’ai vécu un mois de douleurs très intenses », confie l’homme d’affaires, aux prises avec plusieurs cancers depuis trois ans. Ces derniers temps, celui qui a été victime d’agression il y a quelques mois ressent moins de douleur, même si celle-ci demeure.

«Je suis dans une phase un peu moins douloureuse. Mais j’ai été pendant un mois à souffrir le martyr du matin au soir, à ne pas pouvoir me lever, manger », liste Bernard Tapie, qui n’en peut plus.

Désormais, une question « taboue » se pose, quand partir ?. Il pose régulièrement la question à sa femme Dominique.

«Je lui disais : ‘que penses-tu si, à un moment donné, je ne peux plus supporter les douleurs au point d’être mis dans un état comateux, est-ce que tu es d’accord pour anticiper le rendez-vous définitif ?’ » raconte-t-il.
L’ancien patron de l’OM ne précise la réponse de sa femme.

Articles similaires