Caroline de Monaco, première dame officieuse du Rocher, serait ciblée par sa belle-soeur, Charlène de Monaco, qui aurait imposé ses conditions pour un retour sur le Rocher. Plus question de se laisser faire. La guerre franchit une nouvelle étape.

De cette guérilla familiale, il en est question dans les colonnes du magazine Bilt, qui fait cas d’une rupture brutale du couple princier.

————-

Coincée en Afrique du Sud, le pays ancestral de son adolescente, Charlène de Monaco entend mettre la pression. Sous influence de quelques conseillers, la maman de Jacques et Gabriella se sentirait pousser des ailes.

La pression serait mise sur le prince Albert.

————-

« Ce qu’elle souhaite, c’est que les jumeaux développent un plus grand lien avec l’Afrique du Sud, mais elle réclame aussi de véritables responsabilités », a fait savoir un observateur avisé de la famille princière.
Mais dans son collimateur la princesse Caroline de Monaco qui lui ferait de l’ombre sur le Rocher.

En l’absence de Charlène de Monaco officiellement pour raison de santé, la princesse de Caroline de Monaco aurait tout géré de main de fer.