Chantal Ladesou est une humoriste emblématique en France. Son talent est indéniable et son style est unique. Mais derrière son sourire à toute épreuve et sa joie de vivre, l’artiste émérite a dû faire face à un terrible drame dans sa vie qui l’a marquée à tout jamais. Récemment, elle a accepter de se confier sur le traumatisme de sa vie, dont elle ne s’est jamais remise.

Chantal Ladesou a perdu son fils, Alix en 1996, à la suite d’un terrible accident de voiture, qui lui a été fatal. A l’époque, il venait de célèbre son 21 ème anniversaire et avait encore toute la vie devant lui. Après ce drame, l’humoriste qui est connue pour ses tacles cinglants, a sombré dans une terrible dépression, dont elle mis beaucoup de temps à s’en sortir.

Si aujourd’hui elle a sorti la tête de l’eau, cet évènement dramatique est ancré en elle. « J’aime tellement la vie que j’ai surpassé ça. Mais c’est toujours en moi », a confié avec beaucoup d’émotions la mère de Clémence et Julian, qui cartonne ces derniers temps dans en tant que chroniqueuse des Grosses Têtes sur RTL.

Avant de poursuivre : « C’est toujours quelque chose qui est en moi et qui me fait souffrir dès qu’on en parle. En même temps, c’est aussi une façon de le faire revivre. Le fait d’en parler, peut-être que ça peut aider des gens à qui c’est arrivé aussi… Mais c’est vrai que c’est toujours très sensible ».

La comédienne et humoriste continue à savourer la vie comme elle vient. D’autant plus qu’elle est comblée en tant que grand-mère, puisqu’elle est l’heureuse mamie de cinq petit-enfants. Il y a quelques mois, sa fille Clémence Ansault a publié une cliché d’elle sur les réseaux sociaux et, a révélé la naissance de son bébé.

La jeune femme, qui fait la fierté de sa mère a accompagné cette photo attendrissante, d’un message haut en couleur. « Première fois en deux semaines que je porte autre chose qu’un pyjama, ça s’fête! #postpartum #confinement #thirdbaby #homesweethome #rockingchair #hiver. », a-t-elle indiqué avec beaucoup d’humour.