Charlotte Casiraghi et sa mère, Caroline de Monaco multiplient ces derniers temps les sorties protocolaires, pour pallier à l’absence de Charlène de Monaco, « coincée » en Afrique du Sud, suite une opération ORL. Il faut dire que les deux femmes sont d’un soutien infaillible envers le prince Albert de Monaco, qui doit gérer le Rocher, seul.

Récemment, les deux femmes qui étaient très proches de Karl Lagerfeld ont appris un terrible secret sur cet expert de la mode, emporté par la maladie. Une situation particulièrement embarrassante qu’elles n’auraient jamais imaginé. Le designer allemand, qui était le directeur créatif de Chanel et Fendi, était l’une des figures les plus prolifiques de l’industrie et a travaillé jusqu’à sa mort.

Sa queue de cheval signature et ses lunettes noires ont fait de lui une figure immédiatement reconnaissable dans le monde entier. Des poids lourds de l’industrie, dont la designer italienne Donatella Versace, ont rendu des hommages sincères. « Aujourd’hui, le monde a perdu un géant parmi les hommes », a déclaré la rédactrice en chef du magazine Vogue, Anna Wintour.

Le site Web de Lagerfeld indique que son année de naissance était 1938, bien que la plupart aient placé son âge à cinq ans de plus. Les rumeurs sur la mauvaise santé de Lagerfeld ont circulé pendant plusieurs semaines après qu’il ait raté un certain nombre d’événements, dont le défilé printemps/été de Chanel.

Son biographe Alfons Kaiser a publié un livre, dans lequel il livre des informations explosives. Selon l’auteur, les parents de Karl Lagerfeld, avaient intégré le parti Nazi. Une situation dont avait honte le spécialiste de la mode et qu’il a toujours fait en sorte e cacher au monde entier.

« Les deux parents de Lagerfeld avaient intégré le parti nazi. Une photographie prise en 1939 montre Karl en culotte courte regardant un drapeau marqué d’une croix gammée hissée dans le jardin de son jardin. La guerre ne fut pas si lointaine si vaporeuse », a confié l’écrivain.

Avant de poursuivre : « Je ne le savais pas quand je l’ai interrogé. Je pense qu’il avait affreusement honte. Karl l’a caché car il savaient comment fonctionnent les médias. On lui en aurait rebattu les oreilles ».