Claire Chazal a été virée sans cause de TF1 après une vingtaine d’années de travail. Ensuite, elle a subi une vague de critiques à cause d’un surnom lié à son âge. Et c’est sa relation avec Patrick Poivre d’Arvor qui est en cause.

Le magazine « Le Point » en parle en se basant sur les propos délivrés par le magazine « Gala ». Les deux magazines se sont intéressés au départ de PPDA de la première chaîne, après un coup monté de Nicolas Sarkozy. Apparemment, PPDA avait fait un commentaire un peu trop osé selon Nicolas Sarkozy. 
————-
« En juillet, PPDA et Mémé-DA (comme on surnomme ironiquement Chazal dans les couloirs de la chaîne) interrogent Nicolas Sarkozy, qui venait d’être élu. Taquin, Poivre d’Arvor se permet de traiter Nicolas Sarkozy de « petit garçon » qui arrive dans la cour des grands du G8 », est-il précisé. 

Le mari de Carla Bruni n’était pas très ravi et a tout fait dans le but de virer PPDA de la première chaine.

Claire Chazal était choquée d’entendre la nouvelle. 

Patrick Poivre d’Arvor n’a pas hésité à en parler lors d’une interview avec « Télé 2 semaines »

« Je suis toujours étonné de voir comment, dans une entre­prise de commu­ni­ca­tion, parfois même diri­gée par un ancien DRH (NDLR l’an­cien poste de Nonce Paolini), donc avec des soi-disant experts en rela­tions humaines, ces choses-là peuvent être dites aussi bruta­le­ment, sans même un mot de remer­cie­ment?! Personne n’est opposé au renou­vel­le­ment mais cela se prépare en amont. Quel besoin d’exé­cu­ter un présen­ta­teur en place publique ? Claire Chazal a quand même travaillé pendant vingt-quatre ans dans cette chaîne! », avait-il annoncé.