Quand elle s’engage, la comédienne va jusqu’au bout. C’est le cas avec cette mère de famille dans le besoin pour qui elle a réalisé un geste fou afin de lui en aide.

L’interprète de Capitaine Marleau est, au-delà d’une simple actrice, une femme engagée. Souvent critiquée pour ses prises de parole et son franc-parler, la comédienne conserve tout de même quelques fans. Il y a quelques mois, elle s’était exprimée au sujet des difficultés auxquelles font face les femmes qui vivent dans la rue.

« Quand tu es une gonzesse à la rue, c’est la double peine. Tu te fais violer beaucoup plus souvent que quand t’es un mec, tu te fais attaquer, racketter, il faut te protéger de tout, t’es toujours sur le qui-vive à 360 degrés. T’as l’impression d’être une sous-m****, que quoi que tu fasses, quoi que tu dises, quoi que tu penses, tu n’as pas le droit d’exister » avait-elle affirmé lors d’une interview qu’elle accordait à Brut.

Corinne Masiero qui est engagée dans la défense du droit des femmes a récemment pris une décision. Celle d’user de sa notoriété pour venir en aide à une mère de famille au RSA prise dans l’étau de démarches judiciaires onéreuses dont le but est de défendre ses enfants victimes d’inceste.

La comédienne donnera un spectacle avec son groupe de musique, Les Vaginites, pour récolter des fonds pour elle. Notamment ce dimanche 14 novembre au Black Lab, à Wasquehal, non loin de Lille. Le concert caritatif débutera à 18 heures et Corinne Masiero espère que les habitants viendront nombreux pour apporter leur aide à cette maman.

« On est toutes des résilientes. On a toutes vécu à un moment ou un autre de notre vie quelque chose qui se rapporte à ça. Comme elles, j’ai été une victime. Maintenant je suis une survivante. On est des survivantes », a déclaré l’actrice de 57 ans qui a fait le buzz lors de la dernière cérémonie des César.

« Si au moins je pouvais servir à ça, ce serait déjà bien, ce serait même super, mais enfin, c’est une toute petite participation, un tout petit colibri de rien du tout, c’est même un ‘minibri’. Mais chacun doit faire sa part. C’est ce que j’essaie de faire en tout cas », a poursuivi la star de la série de France 3 Capitaine Marleau.