David Hallyday pourrait être irrité par les nombreuses critiques dont a été la cible sa mère.

Sylvie Vartan était dernièrement l’invitée de Laurent Delahousse sur France 2, dans son émission 20h30 Le dimanche, dans le cadre de la promotion de son dernier album Merci pour ce regard. Seulement, son passage sur le plateau télévisé ce jour lui a valu de nombreuses critiques de la part des internautes en lien avec sa transformation physique.

En effet, malgré on parcours élogieux et couronné de succès, c’est cet autre aspect de sa vie que les téléspectateurs ont commenté en masse sur les réseaux sociaux. « Chère Sylvie Vartan, je ne me lasse d’écouter votre dernier album, moderne et intimiste, avec votre voix chaleureuse et sensible. Pour votre beauté, vous devriez prendre conseil auprès de votre aînée Judith Magre qui a su rester elle-même malgré les années », a écrit l’un d’eux.

« Je n’ose pas imaginer la tête de Sylvie Vartan au réveil et sans maquillage », « On vient de se taper Sylvie Vartan il faut qu’elle prenne sa retraite et les femmes botoxées vu l’âge de cette personne il faut arrêter que des personnes âgées se fassent du fric quand on est vieux on s’arrête », ont commenté d’autres détracteurs.

Lire aussi  DAVID HALLYDAY, SÉPARATION DOULOUREUSE – IL N’A RIEN VU VENIR …

Néanmoins, la chanteuse qui célèbre soixante ans de carrière musicale a pu compter sur des fans de bonne foi, qui n’ont pas hésité à prendre sa défense sur la toile. « Vous êtes un monstre ! Cette femme a 77 ans. Elle s’efforce de rester belle dans un monde qui voue un culte à l’apparence. Vous n’avez aucune idée de la souffrance que peut générer votre tweet. Vous êtes pitoyable », a répondu un internaute à un commentaire.

David Hallyday n’a pas réagi à ces détracteurs, mais pourraient être touché par toutes ces critiques à l’égard de sa mère. Lors d’un entretien que Sylvie Vartan accordait à Télé Poche dans le cadre de la promotion de son dernier album Merci pour le regard, la chanteuse de 77 ans donnait son impression au sujet du temps qui passe et de l’impact sur la personne. Elle évoquait alors une certaine angoisse.