Le 14 septembre dernier, avait lieu à l’AccorHotel Arena un hommage destiné à Johnny Hallyday, décédé en décembre 2017 des suites d’un long combat contre un cancer des poumons. A cette occasion, une statue à l’effigie du taulier a été dévoilée et n’a laissé personne indifférent.

Il faut dire que les critiques ne se sont pas fait attendre. C’est le cas du chanteur, Florent Pagny, qui n’y est pas allé avec le dos de la cuillère. « Pour moi, Johnny, c’est une telle figure. Si on met Johnny, on met Johnny. (…) Vous ne pouviez mettre une silhouette que si vous le vouliez. Mais il avait une telle attitude ! Le mec, il représente une telle image, est arrivé sur scène, jambes écartées, son micro à la main et tout. » a annoncé Florent Pagny au micro de RFM.

Avant de poursuivre : » J’ai l’impression d’avoir une concession Harley qui a ouvert devant Bercy. Alors ce n’est pas tout à fait ce à quoi je m’attendais, mais bon après, chacun son truc et je n’ai rien à redire sur l’artiste. (…) On ne peut pas résumer Johnny avec une moto et un manche de guitare « .

Récemment, c’est une autre star qui a tapé du oing sur la table concernant cette statue. En effet, son ami d’enfance, Eddy Mitchell, connu pour son franc parler a livré le fond de sa pensée cette idée, qu’il juge « farfelue ». Celui qui a brillé par son absence à l’hommage au taulier a déclaré : « Je n’avais rien à y faire. Je ne fais pas les Restos du cœur, donc je ne vois pas pourquoi j’irais faire ce genre de connerie. Je n’ai rien à voir avec ce genre de chose ».

Eddy Mitchell a annoncé être « contre la statue à la con » qu’il trouve « ridicule ». Une salve cinglante à laquelle la veuve du taulier, s’est défendue publiquement. En effet, celle qui partage la vie de Jalil Lespert n’a pas mâché ses mots concernant ses propos qu’elle juge de « trahison ».

« Sans Johnny, qui était pour moi plus qu’un mari, une âme sœur. Sa disparition m’a beaucoup appris sur la vie, sur moi-même et sur la nature humaine. Les déceptions, les trahisons, abandons, m’ont fait terriblement souffrir, mais aussi apporter de grande leçon de vie. On m’a obligée à me remettre en question. Je ne suis plus la même qu’avant. Je sais ce qu’est la résilience. Cet instinct de survie qui prend place quand tout bascule », a réagi la veuve du taulier.