Éric Zemmour, le polémiste d’extrême droite qui ambitionne d’être le prochain président de la république, dont les élections se tiendront en Avril 2022, était au centre d’une polémique récemment à cause de photographies suggérant qu’il a une liaison avec sa conseillère politique beaucoup plus jeune.

L’auteure à succès, 63 ans, dont la campagne actuellement menace principalement Marine Le Pen, la leader nationaliste, a été montrée en couverture du magazine Paris Match embrassant Sarah Knafo, 28 ans, alors qu’ils se baignaient dans le sud de la France, près de Toulon ce week-end.

Eric Zemmour a trois enfants avec sa femme, Mylène et sont mariés depuis 35 ans et a réagi avec indignation, accusant l’administration Macron d’avoir orchestré la publication dans l’hebdomadaire d’information et de célébrités pour nuire à ses chances aux élections présidentielles d’avril.

« Il faut croire que je commence à inquiéter suffisamment pour que Paris Match, le caniche du pouvoir, essaye de me nuire. Je ne me laisserai pas intimider. », a-t-il annoncé sur les réseaux sociaux. Rappelons que le polémiste n’a toujours pas déclaré officiellement qu’il se présentait aux élections.

Concernant son avocat Olivier Pardo, il a déclaré : « Paris Match et Voici ont publié des articles et des images portant atteinte à la vie privée d’Eric Zemmour. Rien ne peut justifier ce type de publication, si ce n’est la volonté de nuire ». Face à cette liaison qui a déjà fait couler beaucoup d’encres, son épouse actuelle Mylène, dont il n’est pas divorcé n’a toujours pas réagi.

Toutefois, selon le magazine people Public, sa femme aurait fait le choix de demander le divorce face à cette humiliation en public. Bien qu’elle soit très active sur les réseaux sociaux, elle a voulu resté silencieuse, préférant certainement dévoiler ses arguments devant le juge.