Après l’affaire avec Damiano David, « Eurovision » est de nouveau à la tête d’un scandale. Une nouvelle enquête vient ternir l’image du concours.

Samedi 22 mai 2021, l' »Eurovision » 2021 était diffusé sur France 2 en direct de Rotterdam. Cependant, des accusations de tricherie ont été lancées pour avoir placé Destiny à la tête des paris en ligne. Découvrez-en plus sur cette affaire.

ZOOM SUR L’ACCUSATION

Après avoir été informé d’une « mauvaise gestion financière » par le conseil d’administration du PBS, le ministre Carmelo Abela a lancé un audit des états financiers dans le cadre d’un contrôle.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Damiano David/Måneskin (@ykaaar)

Selon « Times of Malta », Malte a investi « plus de 650.000 euros » pour hisser Destiny Chukunyere parmi les favoris avec les bookmakers.

Une somme répartie entre 300.000 € par le diffuseur local, puis 350 000 € utilisés par l’autorité maltaise du tourisme sur les réseaux-sociaux. D’ailleurs, le montant aurait pu grimper jusqu’à 700 000 euros !

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Damiano David/Måneskin (@ykaaar)

LE CONCOURS 2021 DE L' »EUROVISION »

Lors de la 65e édition du concours, Barbara Pravi, représentant la France, est arrivée à la seconde place après le groupe Maneskin. Quant à Destiny, elle occupe la septième place du concours, ce qui est la meilleure position de Malte depuis 2005. Cependant, le pays n’a pas pu cacher sa déception.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Destiny (@destinyofficial_x)

La raison ? Pour promouvoir la participation de la chanteuse, l’argent des contribuables aurait été utilisé.

RETOUR SUR L’AFFAIRE MANESKIN

La victoire de l’Italie représentée par le groupe de rock a quelque peu été entachée par des rumeurs démenties dont le chanteur est accusé d’avoir pris de la drogue sur le plateau. Pour mettre fin à ces accusations, Damiano David a dû faire un test. Zoom sur le résultat.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Damiano David/Måneskin (@ykaaar)