Le célèbre chanteur Jacque Dutronc, s’est retiré de la vie médiatique, il y a plusieurs années et il vit désormais dans un endroit isolé en Corde, une île pour laquelle il avait eu un véritable coup de foudre il y a quelques années. Très discret sur sa vie privée, le complice Johnny Hallyday a été confronté à une période compliquée.

C’est son épouse, François Hardy, avec qui il vit séparément depuis plusieurs années qui a brisé le silence. « Jacques et moi sommes d’accord sur beaucoup de choses et il ne veut pas que je souffre de façon inhumaine à cause des séquelles de traitements trop lourds et de l’âge. Qui voudrait ça ? », a-t-elle annoncé récemment.

Avant de poursuivre : « Jacques a eu un sérieux problème fin 2020 et il a dû subir une opération chirurgicale importante, Nous étions très inquiets. Nous sommes toujours inquiets l’un pour l’autre. Il sait que je ne voudrais surtout pas mourir après lui, car je ne supporterais pas qu’il disparaisse. Avec Jacques, nous nous écrivons au moins un petit mot par jour ».

Jacques Dutronc aurait été atteint en 2009 d’un «infarctus osseux, l’osteonecrose». Il s’agit de «la mort d’un segment de l’os causée par un déficit d’apport sanguin. Cette maladie peut être causée par une lésion ou survenir spontanément », a confié le magazine France Dimanche, qui souligne que «ce traumatisme n’est pas la seule menace à peser » sur le père de Thomas Dutronc.

Lire aussi  Mimie Mathy « planquée » par son mari, mise au point sur leur relation

De plus son addiction à l’alcool durant plusieurs décennies auraient eu de lourdes conséquences sur sa santé. » Pendant 20 ans, j’ai tourné à l’alcool de poire, plus d’une bouteille tous les soirs, en plus du reste. Puis j’ai arrêté (…) Fini les alcools forts », a-t-il avoué récemment.

Aujourd’hui, il en paye lourdement les conséquences. Selon le magazine Ici Paris la dépendance à l’alcool peut engendrer une « élévation de la pression artérielle, troubles du rythme cardiaque. Il peut de surcroît être à l’origine de sept cancers, dont celui du foie, de l’œsophage et du larynx, et bien-sûr, l’association avec la fumée de cigare renforce largement les risques ».