Jacques et Gabriella Grimaldi, les héritiers du trône monégasque, auraient lancé un appel à leur mère, Charlène de Monaco, coincée depuis des mois en Afrique du Sud, le pays de son adolescence.

«C’est sans leur mère adorée que les jumeaux de Charlène et d’Albert risquent de faire leur entrée au cours préparatoire », indique le magazine France Dimanche, qui fait état dans son numéro daté du 20 août de leur cri de cœur.

————-

Leur illustre maman est en effet en Afrique depuis mars dernier, alors qu’elle assistait aux obsèques du roi des Zoulous, l’un de ses proches. Et elle vient d’être opérée du sinus, ce qui complique une fois de plus son retour, prévu pour octobre prochain. L’épouse du prince Albert de Monaco le déplorait d’ailleurs dans un témoignage sur une radio sud-africaine.

Cette situation ne serait pas sans conséquence pour les jumeaux Gabriella et Jacques.

D’après l’hebdomadaire, cette absence de la première dame monégasque « pourrait avoir des répercussions sur la poursuite de leur scolarité », insiste la publication, se basant sur les explications des pédopsychiatres pour lesquels le CP est une classe essentielle, « déterminante pour la suite et notamment, l’arrière au collège ».

Lire aussi  Ce papa en deuil partage les photos de sa femme et son bébé tués

————-

Et ce ne serait pas pour rien que « les enseignants autorisent les parents à accompagner leurs enfants jusque dans la salle de classe le jour de la rentrée, afin que la rupture avec la maternelle se fasse en douceur ».

Malheureusement pour cette étape cruciale, les héritiers monégasques « ne pourront sans doute pas prendre la main de leur mère pour qu’elle les guide dans ce nouvel environnement impressionnant ».