Perdre du poids n’est pas facile et les solutions “bricolées” sont souvent néfastes et dangereuses, c’est pourquoi il est toujours indispensable de consulter un nutritionniste : le régime doit être fait sur mesure, en tenant compte des caractéristiques physiques et des besoins de chaque personne. Cependant, même si vous vous en remettez à des mains expertes, que vous suivez un régime et des exercices précis, il arrive très souvent que la perte de poids se ralentisse et que le chiffre sur la balance ne diminue pas. Avant de voir quelles sont les erreurs courantes qui peuvent ralentir la perte de poids, nous voulons vous rappeler que le chiffre sur la balance est purement indicatif et que – si vous faites de l’exercice – il est probable que ce chiffre ne changera pas car une perte de masse grasse peut également être associée à une augmentation de la masse musculaire.

Si toutefois, malgré vos efforts et vos sacrifices, vous ne voyez aucun résultat, il est probable que vous commettez l’une de ces erreurs :


1. Un régime alimentaire interminable

Un régime réussi est un régime durable à long terme, qui n’est pas fait de privations mais d’un juste équilibre entre les aliments sains et les aliments plus caloriques. Un régime trop restrictif sur une longue période peut mettre votre corps et votre humeur à rude épreuve. C’est pourquoi les nutritionnistes recommandent souvent de prendre un jour de congé pour faire une pause dans votre régime habituel. C’est le jour où l’on se laisse aller à des aliments que l’on évite habituellement : faire une pause peut être utile pour retrouver la motivation et la bonne humeur et pour donner un coup de fouet à l’organisme.

2. Ne pas boire suffisamment d’eau.


L’eau est un grand allié de la perte de poids : elle aide à réguler la digestion, les fonctions corporelles, le métabolisme et à maintenir le corps hydraté. Cela permet de réduire la rétention d’eau et d’éviter les fringales. Très souvent, en effet, nous confondons soif et faim, ce qui nous pousse à grignoter entre les repas et à introduire ainsi davantage de calories.

3. Des niveaux élevés de stress.

Le stress est un grand ennemi de la perte de poids : un stress élevé peut entraîner une augmentation du cortisol, ce qui réduit notre réponse à l’insuline et ralentit la perte de poids. Il arrive aussi fréquemment que, précisément à cause du stress, nous mangions davantage. Il est clair que de petits niveaux de stress sont naturels et normaux, mais il est important de veiller à ce que cela n’affecte pas négativement notre alimentation et notre repos.

4. On oublie les “calories liquides”

Nous savons que le sucre est l’ennemi du régime, car les concentrations élevées de sucre dans le sang accélèrent le stockage des aliments sous forme de graisse, et non d’énergie. Nous grignotons souvent des boissons et des jus de fruits et nous nous laissons tenter par des apéritifs sans savoir qu’ils sont riches en sucres ajoutés : on les appelle les “calories liquides” et nous les buvons trop souvent sans nous en rendre compte.

5. Le vieillissement.


Avec l’âge, perdre du poids devient de plus en plus difficile et c’est tout à fait physiologique : on fait de moins en moins de sport, on perd du tonus musculaire et notre métabolisme ralentit. C’est pourquoi, en vieillissant, il est nécessaire de revoir ses habitudes alimentaires tout en restant actif.