Jean-Luc Mélenchon se voyait gagner aux élections présidentielles de 2017, finalement gagnées par Emmanuel Macron. Le patron de la France Insoumise avait déjà tout prévu, même qu’il allait être un président de cohabitation.

Le rival d’Emmanuel Macron a en effet prévu 13 ministres « flanqués de hauts commissaires en mission », et une chaîne présidentielle aurait été prévue, afin que le contact soit maintenu avec le peuple. Jean-Luc Mélenchon expliquerait ses décisions au peuple.

————-

Jean-Luc Mélenchon n’avait cependant pas grand espoir pour son parti, La France Insoumise, pour gagner les législatives, qui auraient « gagné par la droite ».

Il se voyait comme un président de cohabitation, d’après le magazine Paris Match, qui reprend dans son édition de cette semaine les révélations du livre de Bruno Dive dans les Kamikazes (ed.de l’Archipel), en librairie le 26 août. Il y est question des anecdotes consacrées aux principaux et éventuels candidats à la présidence de la république.

Lire aussi  Pourquoi faut-il boire de l’eau tiède et du citron le matin ?

————-

« Qu’est-ce qui fait donc courir tant de femmes et d’hommes vers cette » prison dorée » qu’est l’Élysée ? Le cas d‘Emmanuel Macron, auteur en 2017 d’un hold-up aussi parfait qu’inattendu, donne-t-il à tous les ambitieux l’illusion qu’ils ont leur chance ? », s’interroge l’auteur.

En tout cas, depuis l’Élysée et grâce à sa chaîne présidentielle, Jean-Luc Mélenchon aurait encouragé les mouvements sociaux et le soulèvement populaire ».