L’animateur phare de TF1, Jean-Luc Reichmann, a vécu une période très compliquée ces derniers mois. Il faut dire que sa contamination au covid 19, l’a littéralement traumatisé. Face à une fatigue intense, son médecin l’avait obligé à se reposer durant plusieurs semaines, afin de se remettre de ce terrible virus.

« Je ne sais pas si vous êtes vacciné mon cher Philippe. Mais si vous ne l’êtes pas, il faut que vous alliez courir le faire parce que ça vous met carrément par terre. Moi, ça fait deux semaines et je commence à remonter un petit peu la pente », avait-il annoncé durant son passage au micro d’Europe 1.

Avant de souligner : « Vous confondez le jour et la nuit, c’est-à-dire que vous n’avez plus du tout de force. Vous n’avez plus le goût à manger. Vous n’avez plus aucune motivation dans la tête. Effectivement quand je dis que ça ratatine, c’est qu’à un moment quand vous confondez les goûts et que vous n’avez plus l’odeur. Là, ça va faire deux semaines que je suis totalement confiné. Il faut prendre conscience que c’est important ce qui se passe et qu’il faut se faire vacciner ! ».

L’un des animateur préférés des français, selon le dernier classement du JDD a livré davantage de détails sur la maladie. « Ça surprend au détour d’un coup de fil de l’école qui vous dit : ’Il faut venir chercher votre enfant ce matin’. Nous avons pris toutes les précautions possibles inimaginables sur tous les tournages. Et ça peut arriver. Alors en fait grosse catastrophe mais il faut prendre un maximum de précautions et de sécurité et c’est vrai que c’est venu des enfants certainement mais voilà. C’est vrai que ça ratatine complètement ! », a-t-il avoué.

Par ailleurs, Jean-Luc Reichmann qui connaît un succès fulgurant grâce à l’émission « Les 12 coups de midi » été stupéfait de voir que Bruno, désormais maitre de midi, n’a pas su trouver la réponse à cette question « facile ». D’autant plus que le candidat est connu pour avoir une culture impressionnante.

L’animateur n’a pas hésité à jouer avec ses nerfs … “Quel jour férié célèbre l’élévation de Jésus au Ciel ?” trois réponses étaient proposées à Bruno : “l’Ascension”, “Noël” et “l’Autre”. Visiblement son cerveau lui a joué des tours. “Ascension ou l’Assomption ? Il y en a un c’est Jésus, l’autre c’est Marie”, se demandait le candidat, visiblement perdu. Une situation qui n’a pas manqué de faire réagir l’animateur, qui lui a donné un petit coup de pousse. “On est le jeudi de l’Ascension, l’autre il est parti sur l’Assomption, il est complètement dingue !”, a répliqué Jean-Luc Reichmann. Finalement, Bruno a su choisir la bonne réponse !