Après un long combat avec sa maladie à l’âge de 69 ans, Jean-Pierre Bacri nous a quittés avec le cœur en pièces suite aux déboires d’une rupture amoureux avec une de ses stagiaires qu’il aurait rencontrée au cours d’un tournage.

C’est ce qui a été précisé par la revue « Paris Match » dans son dernier numéro consacrant un article exclusif au regretté acteur afin de revenir sur cette rupture, sans pour autant en préciser la cause.

En effet, si Jean-Pierre Bacri avait toujours manifesté son amour pour Agnès Jaoui, l’idée d’avoir des enfants ne l’aurait à aucun moment intéressé.

«C’est personnel, ça. La nature n’a pas voulu. » aurait-il lancé dans un premier temps.
————-
« Mais je n’en conçois pas de manque. Si ça avait existé, ça aurait été bien, mais ça n’a pas été… J’ai un côté un peu stoïcien qui me fait faire les deuils à une vitesse supersonique. J’ai envie de changer ce qui peut l’être, mais la pluie ne me gêne pas.» aurait-il continué.

Pour la même revue people, entre Jean-Pierre Bacri et Agnès Jaoui, un amour fout existait. Toutefois, cet amour n’était pas assez solide pour faire oublier à la stagiaire son rêve d’avoir des enfants, mettant ainsi un terme à cette idylle passionnée.

Et si Jean-Pierre en était déboussolé, Agnès quant à elle aurait décidé de pourchasser son rêver et de passer à l’étape d’adoption.

« Agnès a adopté seule. Jean-Pierre ne se sentait pas capable d’assumer la paternité. Ce choix a causé pas mal de dégâts dans ses relations avec les femmes.» explique alors un proche à Agnès sous couvert de l’anonymat.