Quand on voit la vie de star d’une vision extérieure, on est tenté de se dire que c’est une vie parfaite et une vie rêvée.

Il faut dire que c’est justement le but. En effet, quand ces stars se montrent, notamment sur les réseaux sociaux, elles vont vous montrer leur belle vie, leur train de vie plus que confortable et leurs séjours dans de grand hotel de luxe que le commun des mortels ne peut se payer. Mais la vie de star, ce n’est pas toujours ça ! En effet, bien souvent, une star a aussi des problèmes comme monsieur tout le monde. Entre le stress et la pression constante de devoir plaire à son public sous peine de ne plus trouver de boulot, il y a de quoi être malheureux et bien que ce soit un sujet tabou, la dépression est par exemple quelque chose d’assez commun dans ces milieux. Malheureusement, parfois,cela peut porter à l’addiction de certaines substances comme ce fut le cas pour Karen Grassle qui a été connue pour son role dans La petite maison dans la prairie.

Karen Grassle se confie sur son alcoolisme !

En effet, si vous avez suivi La petite maison dans la prairie, vous connaissez très bien Karen Grassle car elle y jouait l’un des rôles principaux, celui de la mère de famille. On pourrait alors se dire qu’au vu du succès de cette série, elle aurait tout ce qu’il fallait pour être heureuse jusqu’à la fin de sa vie et effectivement, elle a eu un grand succès populaire. Mais par delà ce succès,elle a aussi vécu des moments qui n’étaient pas si forts que cela. On vous parlait par exemple il y a quelques articles de l’attitude de son mari dans la série incarné par Michael Landon. Celui-ci lui aurait alors fait vivre un véritable cauchemar en la critiquant souvent, notamment sur son physique et forcément, cela est assez dur à encaisser pour n’importe qui !

De plus, malgré son succès dans La Petite maison dans la prairie, Karen Grassle n’a pas vraiment réussi à rencontrer de nouveau un tel succès dans sa carrière et la pression devait être énorme sur ses épaules à ce moment-là.

Alors, elle a commencé à boire et pendant un temps, elle n’a pas spécialement vu le problème. En prononçant un discours sur le féminisme, elle est même venue ivre ! Ensuite, quelques semaines plus tard, c’est un bon ami qu’elle perd après une dispute alcoolisée. A ce moment-là, elle comprend qu’il a un problème et elle dit stop. Karen Grassle mènera alors un long combat contre cette addiction dans les années qui viendront. Aujourd’hui, Karen Grassle a enfin réussi à s’en débarrasser !