Pendant un entretien avec l’un de nos confrères, Laurence Boccolini se remémore son démarrage à la télévision lorsqu’elle animait le Maillon Faible. Un moment compliqué où elle a dû prendre sur elle, car elle était brutalement attaquée de tous les côtés. On vous explique pourquoi.

Laurence Boccolini, un nouveau départ ?


Laurence Boccolini est une animatrice de radio à la base qui a dérivé à la télévision. Elle est aussi devenue scénariste et actrice. On se souvient forcément d’elle lorsqu’elle présentait le célèbre jeu du Maillon Faible, et cela, pendant six ans. On peut dire qu’elle revient de loin. En effet, elle a commencé entant que standardiste à RTL, ensuite elle est assistante sur le programme Les Grosses Têtes où elle triait les questions des auditeurs. Par la suite, elle a continué son petit bout de chemin et a réalisé beaucoup de projets. Dernièrement, sa carrière s’était un peu ralentie. Mais, on se souvient de sa participation victorieuse de la toute première saison de Mask Singer sur TF1. Le public a énormément apprécié le déguisement de licorne de Laurence Boccolini.

Et côté vie privée, on va vous en apprendre une bonne ! Celle-ci est mariée depuis 2004 avec Mister Tahiti ! Il a été élu 2ᵉ dauphin de Mister France 2003. Ses tentatives d’avoir un enfant naturellement n’ont jamais abouti. Elle se livre dans son livre Puisque les cigognes ont perdu mon adresse…, qui est disponible dans vos librairies depuis 2008. Finalement, Laurence Boccolini et son époux se sont tournés vers l’adoption. En effet, ils ont accueilli une petite fille qu’ils ont appelée Willow. Malheureusement, on sait que depuis quelques années l’animatrice souffre de rhumatismes.

Un nouveau départ ?


Il est clair que Laurence Boccolini est à un croisement de sa carrière professionnelle. Comme vous le savez, cela fait un petit moment que TF1 l’a en quelque sorte blacklisté. Mais, elle n’est pas femme qui se laisse abattre, récemment, elle redécouvre une certaine notoriété. En effet, elle a été sélectionnée pour remplacer Nagui qui lui passe le flambeau avec plais*r ! Elle va se retrouver à la tête de l’une des émissions musicales les plus célèbres Tout le monde veut prendre sa place. Une  belle preuve de confiance.

Même si la barre est haute, cela ne lui fait plus peur, car elle a déjà essuyé beaucoup de critiques dans sa carrière : “Des gens trouveront que je suis moins bonne que Nagui, d’autres m’apprécieront… C’est le jeu, je ne me préoccupe pas du tout de ce qu’on dit de moi, a-t-elle expliqué à l’un de nos confrères. On peut dire que Laurence Boccolini est devenue insensible aux remarques et au regard d’autrui. Et elle a bien raison ! Même si elle garde quelques souvenirs tristes de ses débuts à la télé, elle est passée à autre chose. Mais c’est certain que les téléspectateurs n’ont pas été cléments avec elle. D’ailleurs, personne ne l’a ménagé pendant cette  période…

Des débuts très difficiles


————-

En effet, Laurence Boccolini a été critiquée de toutes parts sur son physique. C’était la cible des moqueries gratuites. Finalement, il n’y a pas que les enfants qui sont méchants entre eux. Le plateau du Maillon Faible ressemblait à une cour de récréation ? Bien sûr, elle a énormément apprécié de présenter ce célèbre jeu, mais elle a beaucoup souffert aussi. Les attaques sur sa silhouette étaient quotidiennes : “Jean-Paul Gaultier ne courait pas après moi pour me créer des tenues ! À l’époque, il n’y avait pas beaucoup d’animateurs en surpoids. J’étais considérée comme ‘la grosse’”, se remémore-t-elle avec regret. Il est vrai qu’elle n’était pas comme tout le monde. Et la différence peut se montrer difficile à vivre. En effet, il faut avoir les épaules solides pour faire face à tout ça. Et à l’époque, elle ne s’attendait pas à ça. “Moi, quand on disait que j’étais moche et que je ressemblais à Maïté, je ne savais pas quoi dire. Je devais aussi encaisser les mauvaises blagues dans les spectacles d’humour. C’était violent, et il n’y avait personne pour me défendre“, regrette Laurence Boccolini. Désormais, elle a accepté son poids et les commentaires négatifs ne l’atteignent plus.

Le regard d’autrui reste une des peurs naturelles et plutôt courantes chez chacun de nous. Mais, lorsque celui-ci commence à avoir des conséquences néfastes sur notre vie, il faut agir ! Laurence Boccolini a réussi à se débarrasser définitivement de ce poids. À la rédaction d’Gossip, on a hâte de la retrouver, car on l’adore tout simplement ! Et on lui souhaite un beau démarrage de saison.