Après avoir subi une intervention chirurgicale au niveau du cœur en septembre dernier, Michel Drucker composerait toujours avec les complications post-opératoires, notamment des douleurs atroces au niveau de son thorax.

C’est ce qui a été révélé par l’animateur lui-même lors d’une interview au compte de la revue « Gala » où plusieurs questions auraient été posées sur sa convalescence. Une période de martyre aurait été évoquée, où il aurait esquivé la mort de très peu.

En effet, après son intervention, les instructions des chirurgiens étaient claires : du repos et surtout interdiction d’utiliser son téléphone portable. Il se sentait isolé du monde.
————-
 « J’étais une ombre, j’avais les joues creusées, du mal à parler, la cage thoracique douloureuse avec un corset pour maintenir tout ça » fait savoir celui qui partagerait le quotidien de Dany Saval précisant qu’il aurait connu plusieurs moments de dépression.

 « Je pensais à mes parents. A ma femme, ma fille, ma petite-fille. Toutes ces nuits où je ne dormais pas, où je gambergeais et faisais l’apprentissage de la souffrance » aurait-il continué.

« Je reviens de très loin » finit-il par conclure après avoir remercié particulièrement sa femme, sa fille ainsi que sa nièce qui étaient à ses côtés tout au long de sa période de récupération.