Personnage fort de la gastronomie française, Philippe Etchebest évoque pour la première fois sa vie personnelle.

L’animateur de Cauchemar en cuisine n’est pas forcément la personne qu’on aimerait rencontrer lorsqu’on connaît des difficultés dans ses affaires. Pourtant, Philippe Etchebest a lui aussi connu son lot d’épreuves. La vie du restaurateur-animateur n’a pas toujours été simple. Il se confie d’ailleurs très peu sur sa vie privée et ils sont peu nombreux ceux qui connaissent les défis par lesquels il est passé.

————-

S’il apparaît brut et peu amical à l’écran, passant parfois pour un bourreau, le chef a cependant un grand cœur. Il y a quelques années, il a adopté un petit garçon aujourd’hui âgé de 16 ans. L’histoire se déroule en 2005, sa femme et lui se décident à adopter un enfant au Mexique. Ils deviendront ainsi les parents d’Oscar-Louis.

En 2015, il révèle ce pan de sa vie dans son livre autobiographique Je ne lâche rien. Philippe Etchebest avait été touché par l’histoire de Théo, un candidat de l’émission Objectif Top Chef, adopté pour sa part à l’âge d’un an et demi. Passionné de sport et d’art culinaire, il choisit de suivre ses deux passions. Si bien qu’en suivant une formation hôtelière, il dispute en 1987 le championnat de rugby de Bordeaux et devient second au Clos Longchamp en 1989 à Paris.

————-

Le 2 mai dernier, sur les ondes d’RFM dans l’émission Une heure avec, Philippe Etchebest s’est confié sur ce jour où il est allé chercher son fils Oscar-Louis. Et c’est avec émotion que le chef s’est exprimé à ce sujet alors que le titre The Long and Winding Road des Beatles était diffusé sur le plateau. « J’adore cette chanson », a-t-il lancé.

Le chef explique alors que ce titre est devenu symbolique pour lui car il lui rappelle le jour où il est allé chercher son fils au Mexique, « dans le dortoir des petits bébés ». « En fond musical, il y avait la version philarmonique de The Long and Winding Road. C’était super émouvant », s’est souvenu le chef de 54 ans sur le plateau de Bernard Montiel.

Oscar-Louis n’était à l’époque qu’un bébé de 15 mois. Philippe Etchebest et son épouse Dominique attendaient depuis plusieurs années lorsqu’ils ont reçu l’appel de l’ambassade du Mexique. « Je vous laisse imaginer la force explosive de ce cocktail d’émotions », avait-il écrit dans son livre. « C’est dur, c’est compliqué, mais c’est une belle aventure. Pour nous, c’était long. De l’agrément jusqu’à la fin, ça a duré cinq ans’’, confiait-il en 2019 dans Objectif Top Chef.