Le prince Harry et Meghan Markle auraient fini par agacer la reine Elizabeth, qui n’en pourrait plus. Et depuis, ils seraient bannis du Palais.

Les Sussex seraient persona-non grata au sein de la famille royale, après leur «abominable » trahison, une prise de parole humiliante dans les médias américains dont un entretien très commenté face à Oprah Winfrey.

————-

Et l’accès au palais leur serait désormais interdit, et ne participeraient pas non plus au jubilé de platine l’année prochaine, un événement célébrant les 70 ans de règne de la monarque.

Durant quatre jours, les Britanniques ne travailleront pas pendant 4 jours, du 2 au 5 juin 2022.

————-

D’après une information révélation du magazine In Touch, fâchée, la reine Elizabeth aurait posé son veto à l’invitation de Meghan Markle et le prince Harry au défilé militaire annuel Trooping the Colour prévu le 2 juin 2022.

La monarque de 95 ans n’aurait pas apprécié que le prince Harry et Meghan Markle concluent un contrat pour la publication de quatre livres pour la bagatelle de 56 millions d’euros.

Un déballage impudique des Sussex serait prévu dès l’année prochaine.