Après la mort du prince Philip, la reine britannique Elizabeth II envisage « sérieusement » de remettre sa couronne au prince Charles cette semaine, selon Express UK. Un ancien membre senior de la famille royale aurait déclaré qu’elle envisageait sérieusement de se retirer et de céder son règne au prince Charles.

Le responsable a ajouté que la reine est consciente de son âge et veut s’assurer que le moment venu, la transition de la couronne se fera sans heurts. Selon l’ancien membre de la famille royale, la reine a « longuement réfléchi » à la question et pense que, si elle est toujours en vie à 95 ans, elle « envisagera sérieusement de transmettre le règne » à son fils.

————-

Il convient de noter que selon les règles de succession royale, la reine ne peut pas prendre sa retraite sans abdication, mais elle peut mettre fin à toutes ses fonctions et responsabilités royales si sa santé devient un problème.

Si la reine tombe trop malade pour exercer ses fonctions, un régent interviendra en tant que remplaçant. Si tel était le cas, le régent de la reine serait probablement l’héritier du trône, le prince Charles. En tant que premier héritier du trône britannique, le prince Charles assumerait les responsabilités de sa mère jusqu’à ce qu’il devienne roi.

————-

Cela dit, actuellement, rien n’indique que la reine ait des problèmes de santé. Bien qu’elle ait réduit ses fonctions, en particulier après la mort de son mari, le prince Philip, qui a travaillé jusqu’à l’âge de 96 ans, avant de prendre sa retraite à Wood Farm à Norfolk.

Mais la reine avait également promis à son 21e anniversaire de servir le Commonwealth aussi longtemps qu’elle vivrait et son vœu signifiera beaucoup pour elle car elle a fait passer le devoir avant tout toute sa vie. Une promesse qui lui tient particulièrement à cœur et qu’elle souhaite respecter plus que tout au monde.