Bernard Tapie n’aurait pas hésité à humilier Emmanuel Macron en confiant quelques secrets au sujet du nouveau vaccin et à dévoiler la vérité. Il a annoncé que le patron de Maderna, Stéphane Bancel, l’un des premiers fournisseurs de vaccins contre le Covid a été totalement ignoré par le chef de l’Etat. 

Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement lui répond : « Moi je connais bien Stéphane Bancel, un mec que j’adore… » fait-il savoir dans un premier temps.

« C’est un mec fantastique. Il m’a dit, quand je l’ai appelé : ‘Bernard, j’ai parlé aux autorités françaises la première fois de mon vaccin en avril ! Je demandais du fric… et ils ne m’ont même pas répondu’. Mais quand le brevet est posé, que les étapes dangereuses sont passées, on est en novembre, et ils n’y croient toujours pas ! », a-t-il annoncé. 
————-
Si Emmanuel Macron, en contact régulier avec Bernard Tapie, n’a pas répondu, on ne peut pas en dire autant de Gabriel Attal, qui a profité de son passage dans C à Vous sur France 5 pour répliquer, sans pour autant entrer dans la polémique.

Lire aussi  Lily-Rose Depp s’éloigne d’Austin Butler, mine triste à New York (photo)

Et si le Président de la République aurait préféré garder le silence face à de tels propos, le jeune politicien n’aurait pas hésité à éclaircir les choses sans pour autant intégrer la zizanie en tant qu’invité de l’émission à succès «  C à Vous » diffusée sur France 5.

« L’essentiel pour moi aujourd’hui, pour les Français, c’est qu’ils puissent bénéficier des vaccins qui sont autorisés en même temps que les autres pays européens », finit-il par conclure.