Sylvie Vartan revient sur les derniers moments qu’elle a passé avec le taulier avant sa disparition.

Sylvie Vartan et Johnny Hallyday ont partagé plusieurs années d’amour. Des sentiments qui n’ont pas totalement tari après leur séparation et malgré leurs remariages. Si bien que la disparition du taulier a été difficile pour la chanteuse. Récemment, Sylvie Vartan s’est confié sur les derniers moments passés avec son premier amour.

Elle aussi, bien que moins connue que Johnny Hallyday, a été l’idole de toute une génération. La maman de David Hallyday, originaire de Bulgarie, est partie toute jeune avec ses parents de son pays pour la France. Elle apprend ainsi assez tardivement le français et enregistre son premier titre, Quand le film est triste, à l’âge de 17 ans. Elle fera également à cette époque une tournée en première partie de Gilbert Bécaud.

L’année suivante, c’est auprès de Johnny Hallyday qu’elle se produit en première partie. Leur relation restera d’abord secrète avant qu’ils l’officialisent trois ans plus tard. « Avec Johnny, c’était le feu, la passion », a confié Sylvie Vartan, , précisant toutefois que ce feu n’a pas fait place à une « chaleur confortable ». Les deux tourtereaux auront un fils avant de divorcer des années plus tard.

Toutefois, les deux artistes resteront proches comme l’a expliqué la maman de David Hallyday. «Après notre séparation, on a toujours été complices », a affirmé celle qui célèbre cette année son 50e album, Merci pour le regard, et ses soixante années de carrière. Et elle ne semble pas prête pour le moment de raccrocher le micro.

Sylvie Vartan et Johnny Hallyday ont continué de se fréquenter. Ce même jusqu’à la disparition du rockeur. Ils ont d’ailleurs fait plusieurs tournées ensemble après leur séparation, ou du moins fait des apparitions dans les concerts l’un de l’autre. « En 2009, par exemple, il avait décidé de son propre chef de venir chanter avec moi pour ma rentrée à l’Olympia. Il ne devait apparaître que le premier soir et, finalement, il était là tous les soirs. C’était magnifique », a notamment confié la chanteuse au Parisien.

“Je ne pouvais pas imaginer sa mort et je ne pouvais pas imaginer qu’elle me bouleverserait autant. La dernière fois que je l’ai vu, j’ai constaté – je le savais déjà – le lien indéfectible entre nous. Tant de gens ont essayé de le casser…”, a expliqué la maman de David Hallyday. “ Comme toute la France, mon cœur est brisé. L’amour, c’est comme une cigarette. J’ai perdu l’amour de ma jeunesse et rien ne pourra jamais le remplacer”, avait-elle affirmé la mort du taulier.