Sylvie Vartan a été frappée dans l’émission de Faustine Bollaert par un rappeur dont elle ne savait rien.

Sylvie Vartan a découvert dans La Boite à secrets, l’émission de Faustine Bollaert sur France 3, un rappeur dont il ignorait complètement l’univers. « Les femmes ont cette capacité d’introspection et sont férues de psychologie. Mais de plus en plus d’hommes veulent comprendre et témoigner », a déclaré l’animatrice lors d’un entretien qu’elle accordait à TV Mag.

Elle en a profité pour rappeler la prochaine diffusion de son émission La Boite à secrets. « Je reçois Sylvie Vartan pour ses 60 ans de carrière, Nolwenn Leroy et Soprano. La rencontre entre leurs trois univers a vraiment été savoureuse », a-t-elle dit, avant de souligner qu’elle a aimé « voir Sylvie Vartan découvrir le travail de Soprano ».

L’animatrice sera aussi bientôt aux commandes d’une nouvelle émission baptisée Les temps changent, et qui s’apparente à Ca se discute, un programme du regretté Jean-Luc Delarue. « Les temps changent commence par un documentaire qui nous plonge dans cinquante ans de témoignage autour de la pédocriminalité », a expliqué Faustine Bollaert.

Il s’agit d’ailleurs du « thème de ce premier numéro, à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’enfant », souligne l’animatrice qui évoque un « voyage édifiant dans les archives » qui permet « de considérer avec recul la pédophilie et l’inceste ». Faustine Bollaert donne davantage de détails sur sa prochaine émission. « Puis, en plateau et en direct, je fais se rencontrer les témoins pour mesurer l’évolution des mentalités, avec un éventail d’humeur et d’émotion dans l’esprit de Ca commence aujourd’hui », explique la présentatrice qui, il y a quelques jours, évoquait l’opération de chirurgie esthétique à laquelle elle a eu recours il y a quelques années, affirmant : « Je me vois vieillir en HD ».

« Je dois lutter pour ne pas filtrer mes photos sur Instagram. Mais je suis mieux dans ma peau (…) C’est très violent de se montrer (à la télévision, NDLR) », explique-t-elle. C’est en 2019 sur le plateau de Les Terriens du Samedi qu’elle confiait avoir succombé devant l’attrait du bistouri. Trois mois plus tard dans les colonnes de Télé Star, elle déclarait ne pas regretter son choix.