Le mois dernier a eu lieu une opération de sensibilisation au cancer des femmes nommée Octobre rose. Le but était alors simple, faire comprendre qu’il était important de faire des dépistages réguliers.

En effet,les techniques se sont améliorées au fil des ans, tant et si bien que l’on peut désormais détecter ces cancers dans des phases peu avancées de la maladie. C’est d’ailleurs un bon point car plus on détecte tôt ce cancer plus vous avez de chance de vous en tirer sans trop de dégâts. Alors, pour sensibiliser les femmes à se faire dépister, on a entendu quelques célébrités atteintes de cancer. Parmi celles-ci, on compte Françoise Hardy qui a toujours pu compter sur l’appui de sa famille comme nous allons vous l’expliquer dans cet article avec les douces attentions de son fils Thomas Dutronc à son encontre !

Thomas Dutronc, toujours là au chevet de Françoise Hardy !

On vient de le dire, Françoise Hardy est devenue en France une sorte de porte parole de la lutte contre le cancer. Il faut dire que malheureusement cette maladie, elle la connaît plus que bien. Cela fait plusieurs années, qu’elle doit se battre contre celle-ci et diverses rechutes. D’ailleurs, ces rechutes ont eu pour effet de mettre un terme à la carrière de chanteuse de Françoise Hardy. En effet, ses cordes vocales ont été touchées et dans ces conditions, elle ne pouvait plus forcer dessus. C’est donc la mort dans l’âme qu’elle a pris une décision qui semble logique, mais néanmoins coûteuse pour elle d’arrêter sa carrière de chanteuse. Mais ce n’est pas la pire épreuve que Françoise Hardy ait dû traverser à cause de ce cancer.

En effet elle était tellement mal à un moment qu’elle a même supplié son médecin de mettre un terme à ses souffrances en la tuant ! Une requête que son médecin n’a bien évidemment pas pu honorer, cela étant illégal en France. Mais cela devrait relancer le débat sur le suicide assité.

Quoi qu’il en soit, le fils de Françoise Hardy, Thomas Dutronc, a toujours été là pour sa mère. En effet, on vous racontait dans un précédent article comment il a pleuré en secret en entendant le diagnostic. Mais quand sa mère était au plus mal et dans le coma, il était aussi à ses côtés. En effet, il était près d’elle et lui chantait du George Brassens qu’elle aime tant. Ayant lu que les personnes dans le coma pouvaient capter des sons, Thomas Dutronc trouvait cela très important d’être là pour sa mère.