A l’approche de l’accouchement, les parents ressentent tout un tas de choses mitigées qu’il serait difficile de dissocier. Ils se retrouvent partagés entre la joie et la crainte que quelque chose d’inattendu se produise. Et comme les événements ne prennent pas toujours une tournure favorable, certains parents préfèrent ne pas assumer leur responsabilité et choisissent l’option de l’abandon comme c’était le cas pour la maman de ce pauvre bébé né aveugle.

Les parents accueillent la nouvelle d’un bébé à venir avec beaucoup d’espoir et de rêves. Cela dit, le premier diagnostic que le médecin fait par rapport au nouveau-né est parfois porteur de mauvaises nouvelles révélant l’existence d’une maladie, d’une malformation ou d’une quelconque anomalie chez le nouveau-né.
————-
La maman d’Alexander l’a abandonné à la naissance

Partout dans le monde, des enfants sont malheureusement abandonnés tous les jours. Comme ce petit garçon de deux ans abandonné dans la rue, Alexander K. est un bébé né en Russie qui a été abandonné par sa mère. Selon le quotidien argentin Clarin, cette dernière a jugé qu’elle était dans l’incapacité de prendre soin de lui, surtout dans sa condition peu ordinaire. Le fait est que depuis son arrivée au monde, il souffre d’une maladie rare appelée « syndrome d’anophtalmie SOX2 » qui se caractérise par une absence de globes oculaires entrainant une cécité totale et irréversible.

————-

Une infirmière qui s’occupait de lui lorsqu’il avait à peine 6 mois raconte au Daily Mail qu’il n’était pas différent des autres enfants, qu’il jouait et souriait exactement comme le fait n’importe quel bébé en bonne santé. Elle ajoute : « Il adore jouer et nager, c’est un bébé vraiment très joyeux ! ».

————-

Mis à part deux kystes bénins présents au niveau de son front depuis sa naissance et qui finiront d’ailleurs par être enlevés quelques temps plus tard, le petit garçon va très bien et n’a aucune maladie liée à sa condition car il faut savoir que le syndrome d’anophtalmie SOX2 est si rare qu’il ne touche qu’un enfant sur 250 000. Le développement dysfonctionnel ne touche d’habitude pas que les yeux mais aussi d’autres parties de l’organisme, comme les parties génitales ou le système nerveux.

A défaut de pouvoir lui permettre de voir un jour le monde qui l’entoure, les médecins peuvent en revanche placer des globes oculaires factices dans ses orbites afin que son visage ne se déforme pas avec le temps. Il devra aussi subir une intervention chirurgicale tous les 6 mois afin de pouvoir les remplacer par des globes de taille plus grande.
————-

————-
Grâce à sa joie de vivre, le petit Alexander a pu gagner les cœurs de tous ceux qui ont fait sa connaissance de près ou de loin et a l’habitude de répondre par un sourire à toutes les voix familières qu’il peut entendre. Il a pu être adopté et a trouvé une famille aimante prête à prendre soin de lui en toutes circonstances. Espérons qu’il puisse avoir tout l’amour et la tendresse qu’il mérite afin qu’il se rappelle pour toujours que dans ce monde il n’y a pas que des gens qui ont choisi de l’abandonner. Comme Alexander, ce petit garçon aveugle et orphelin rencontre un homme qui a changé sa vie.

Les parents réagissent différemment à l’annonce du handicap de leur enfant à naître

Comme l’explique l’ouvrage médical français « L’annonce du handicap en maternité » les réactions des gens sont variables et diffèrent en termes d’intensité. Certaines peuvent néanmoins être empreintes de violence et créer même des dissensions au sein du couple. Sans compter sur l’influence de l’entourage et de la société qui peuvent malencontreusement pousser les parents vers des actes irresponsables, voire criminels.

Beaucoup d’entre eux se retrouvent dans un état de « surdité psychique » au moment où le médecin spécialiste leur énonce les faits et leur explique la nature de l’anomalie et comment se comporter vis-à-vis d’elle. Le choc peut tout à fait les dominer et les faire tomber droit dans le piège de l’incompréhension défensive. Ce déni finit dans bien des cas par muter vers un désir d’abandon. D’autres encore poussent la perversion encore plus loin. Comme c’est le cas de ce petit garçon aveugle est handicapé battu à mort par le petit ami de sa mère.