« Personne à Monaco ne croit que la relation du couple princier peut encore être sauvée – Albert ne se bat plus pour l’amour de sa femme. Elle est profondément blessée ! », a rappelé un confrère.

Depuis son départ en Afrique du Sud, l’ex nageuse internationale fait l’objet de rumeur de séparation avec son mari. En effet, la mère de famille n’a pas pu rentrer plus tôt, en raison d’une infection dans la sphère ORL.

L’épouse d’Albert de Monaco avait fait une promesse à ses enfants, à son mari et à son peuple : fin octobre, Charlène (43 ans) déclarait récemment dans une interview qu’elle serait de retour à Monaco. Le mois est terminé et la mère du pays est toujours dans son ancienne maison, l’Afrique du Sud. En effet, une opération de dernière minute l’a empêchée de prendre l’avion.

Récemment, la ravissante blonde a annoncé la mort de son chihuahua, Puppy, qui a été malheureusement écrasé par une voiture, tandis que son mari Albert (63 ans) voyageait avec les jumeaux Jacques et Gabriella (6 ans) à la conférence sur le climat à Glasgow, en Écosse. Bien que la princesse ait pris la décision de rentrer au Rocher, rien ne sera plus comme avant. La séparation a été trop longue, trop de choses se sont passées, trop peu de choses ont été dites. Leur mariage serait bel et bien en péril.

La relation au sein du couple a toujours été en dent de scie . Après leur premier date en 2001, Charlène est aux anges : « La seule fois où j’ai eu des genoux faibles chez un homme, c’était avec Albert. J’aime les hommes européens. Ils savent comment traiter les femmes. Albert est génial, il a du style et est charmant. Il est tout simplement fantastique ».

» A partir de ce jour, une bonne dizaine d’années devrait s’écouler avant son mariage de rêve. Entre autres choses, le prince a engendré un enfant illégitime pendant cette période et a célébré une fête sauvage avec un modèle nu norvégien. Le jour de leur mariage religieux, le 2 juillet 2011, Charlène a été secouée par des crises de larmes quelques minutes seulement après avoir dit oui, tandis que son mari Albert se tenait impuissant à côté d’elle », ont rapporté nos confrères de Bunte.

Après son opération en Afrique du Sud, son époux a pris en charge avec succès l’éducation de leur deux enfants. Le prince n’a voyagé avec les jumeaux auprès de sa femme que deux fois en six mois et n’y est resté que trois jours à chaque fois. Au lieu de cela, Albert s’est présenté comme un super-père. Il a emmené Jacques et Gabriella en voyage d’affaires à Dublin, a pagayé avec eux sur la Dordogne (France) et s’est baladé avec eux à plusieurs reprises dans les rues de Monaco.