Si Laeticia Hallyday semble filer le parfait amour avec le célèbre réalisateur, Jalil Lespert, en réalité le couple traverserait une zone de turbulence. En effet, depuis la mort de son défunt mari, décédé en décembre 2017 des suites d’un long combat contre un cancer des poumons, la mère de Jade et Joy doit fait face à de graves difficultés financières.

La ravissante blonde a perdu le sourire depuis bien longtemps. Rappelons que son défunt mari a laissé une dette estimée à 30 millions d’euros auprès du fisc français. « Le fisc français (…) est en embuscade pour réclamer son dû sur les récents succès, mais aussi sur les redressements antérieurs », a rapporté le magazine people Télé Poche.

Récemment, la veuve du taulier a brisé le silence sur sa situation financière très difficile. « Je vais devoir rembourser la dette fiscale. C’est mon devoir, je l’accepte. Il y a du patrimoine, peu de trésorerie et beaucoup de dettes”, a confié récemment Laeticia, Hallyday, qui n’a pas dit son dernier mot.

Johnny Hallyday avait mis en place un montage financier destiné à réduire drastiquement le montant des impôts versé au fisc français. “L’administration [fiscale] apporte des éléments suffisamment précis sur l’existence d’un montage, consistant dans la cession purement artificielle, par M. Hallyday, de ses droits incorporels à une société dépourvue de toute substance créée à cet effet, la SARL Navajo, et dans des emprunts contractés artificiellement par Navajo SARL auprès de la société Nerthus Invest, et par Nerthus Invest auprès de M. Hallyday, à seule fin d’éluder l’impôt… Un tel montage est caractéristique d’un abus de droit”, a confié un expert.

Récemment, le chroniqueur Bernard Montiel qui officie dans l’émission TPMP a apporté des explications plus claires. « Johnny devait 34 millions donc le fisc lui (Laetitia) a fait cadeau de 4 millions d’euros. Elle est venue la semaine dernière à Paris et a mis en vente concrètement la Savannah, la maison de Marnes-la-coquette », a-t-il annoncé.

Avant de poursuivre : « Dans les journaux on dit qu’elle loue une maison à Brentwood c’est faux. A 28 000 euros par mois, c’est faux. Elle a changé d’avis elle ne veut plus louer de maison parce que ça lui revient trop cher. Maintenant elle cherche à acheter une maison de 5 ou 6 millions à Los-Angeles, ça c’est la réalité. Elle doit liquider tous les avoirs français de Johnny. Elle a mis également en vente l’une des maisons de Saint-Barth ».