Alors qu’il serait toujours en période de convalescence à la suite d’un terrible AVC l’année dernière, Alain Delon pourrait certainement compter sur le support de sa famille et plus particulièrement son fils, Alain-Fabien Delon.

Ce dernier, lors d’un petit clin d’oeil sur sa page Instagram, aurait ravivé quelques souvenirs du passé. Des souvenirs qui pourrait toutefois ne pas plaire à son père.

En effet, le jeune acteur aurait partagé sur sa page Instagram un passage du film «Le Samouraï», de Jean-Pierre Melville, avec un commentaire plutot intéressant.

« Il n’y a pas de plus profonde solitude que celle du samouraï, si ce n’est celle d’un tigre dans la jungle » peut-on lire à la suite de cette vidéo, un extrait du livre des samouraïs, le Bushido.

Toutefois, cet hommage du fils, qui s’apprête à faire son apparition dans «Grand Hôtel» dans quelques jours sur TF1, pourrait en effet rappeler au père un souvenir désagréable du passé, celui de l’incendie qui aurait détruit le plateau de tournage du même film, «Le Samouraï» en 1960.

«Le quartier était bouclé, mais les flics m’ont reconnu et m’ont laissé passer » explique alors Alain Delon.

« J’ai foncé vers les flammes et rejoint Jean-Pierre, qui était avec sa femme, sa secrétaire et sa scripte […] Et on a regardé sa vie brûler, les copies de ses films, ses archives, son lieu de travail, son courrier, ses vêtements » conclut-il tout ému.