Le magazine « France Dimanche » s’est intéressé à l’histoire du supposé fils caché d’Annie Cordy. Ce dernier en a eu marre de toutes les fausses informations à son sujet et n’a pas hésité à remettre les pendules à l’heure.

« Droit de réponse de Monsieur Marc-Antoine Coulon à la suite de la parution de l’article intitulé « Annie Cordy, elle avait un fils caché », publié le 7 en janvier 2021.

Le magazine « Franche Dimanche » s’est inspiré de cet article afin d’exhumer toute la vérité et n’a pas hésité à publier certains paragraphes.

L’artiste avait totalement honte d’être présenté comme étant le fils caché d’Annie Corday, surtout après la disparition de cette dernière et la tristesse profonde de ses proches.

Il a également annoncé qu’il n’a jamais sauté sur l’occasion pour se qualifier de fils adoptif ou caché de la chanteuse belge, qui nous a quittés le 4 septembre 2020, à l’âge de 92 ans, à son domicile de Vallauris, dans les hauteurs de Cannes, après un arrêt cardiaque.

« Marc-Antoine Coulon a partagé une relation d’affection connue de tous avec une artiste qui lui a ouvert sa famille sans aucune exclusivité et à laquelle il a souhaité rendre hommage », a écrit le magazine.