Brigitte Bardot a passé des moments très durs. Elle a été victime d’une escroquerie dans sa maison à Saint-Tropez, dans laquelle elle a choisi de s’isoler
Et c’est le magazine Ici Paris qui en parle en annonçant que la porte-parole de la cause animale avait très envie de quitter la France car elle ne se sent plus à l’aise. Aux dernières nouvelles, elle a fini par changer d’avis.

Cette dernière a été victime d’une escroquerie car son nom a été utilisé pour la vente sur le marché d’un bien immobilier. Selon les rumeurs, cette dernière y a vécu avec son ex-amoureux et réalisateur, Roger Vadim en 1957. Ce domaine provençal est situé à 35 minutes de Cannes.

Elle n’a pas hésité à à riposter et a commenter un message publié sur Twitter : « Qu’on se le dise et qu’on me foute la paix », a-t-elle annoncé.

« Qui s’est donc amusé à créer la rumeur, et dans quel autre but que celui de vendre », annonce le magazine.