Décidément, Brigitte et Emmanuel Macron sont loin d’être tiré d’affaire !

En effet, après avoir été menacés de mort, le couple présidentiel se retrouve à nouveau devant une situation plutôt délicate : celle de devoir gérer une guerre civile cette fois-ci.

C’est ce qui a été prédit par Pierre de Villiers, Général et Chef d’Etat-Major des armées lors d’une interview au compte de la revue « Le Parisien » après un clash dur du Président de la République, et où il cautionne le climat social actuel, qui pourrait dégénérer à n’importe quel moment.

« Et six crises se superposent : sanitaire, sécuritaire, économique, financière, géostratégique et évidemment politique, celle que j’appelle la crise d’autorité » explique alors le Général qui semble montrer un intérêt particulier pour le monde de la politique ces derniers temps et peut être même la présidence de la République.

« Ma crainte, c’est la guerre civile. Quand on décapite un prof devant un collège ou qu’on assassine trois personnes venues prier dans une église… je suis inquiet » continue-t-il avant de préciser qu’il n’est pas du tout pessimiste, mais plutôt réaliste.

« La France peut s’en tirer, à condition de sortir de cette dépression collective. On ne fait pas des grandes choses en capitalisant sur les défauts, ou en se repentant, mais en tirant vers le haut » finit-il par conclure après avoir pris pour exemple l’exploit de Didier Deschamps de gagner la Coupe du monde en rendant les joueurs fiers de leur appartenance.