La première dame de la République, Brigitte Macron est au centre d’une étonnante allégation depuis son entrée à l’Élysée. En effet, d’après plusieurs médias, l’épouse du président de la république aurait une addiction au bistouri. D’ailleurs, chacune de ses sorties en public est surveillées à la virgule près.

En effet, la majorité des experts ont constaté une transformation radicale au niveau de son aspect physique. En clair, l’heureuse maman de trois enfants donne l’impression de rajeunir d’au moins vingt ans. A-t-elle eu recours à des opérations de chirurgie esthétique. De toutes les façons c’est la confirmation que nous avons eue auprès du magazine people « Ici Paris ».

Néanmoins, sa recette de rajeunissement a été dévoilé par Sylvain Fort, l’ancien patron de communication d’En Marche dans l’Obs, « Cela permet de mieux maîtriser leur image, le choix des photos qui circulent sur eux. Quand ils sont victimes d’une paparazza de, ils font appel à un photographe de l’agence, ils sont sûrs, ainsi, d’avoir des clichés plus avantageux. », a-t-il livré.

À propos de son visage, que certains médias qualifient d’immobile, cela ne semble pas être le fruit d’une opération de chirurgie esthétique, mais plutôt du travail bien fait d’une maquilleuse professionnelle, qui a su à dissimuler ses rides.

Ainsi, la « First Lady » affiche-t-elle un visage parfaitement poudré, une chevelure soignée. Son apparence s’est figée, pour mieux rester gravée dans les rétines, facilement reconnaissable avec son carré flou », selon la publication France Dimanche.

Par ailleurs, l’ex professeure de français a très mal vécu la période de confinement, où elle a été contrainte de célébrer son anniversaire seule, loin de ses trois enfants et de sept petits enfants. « Rattraper cinq anniversaires de retard, celui de ma fille Laurence, ceux de mes petits-enfants et le mien. Les anniversaires sur Skype, c’est vraiment tristounet », a-t-elle livré à Paris Match.