Les fêtes de Noël arrivent à grands pas, et Brigitte Macron accompagnée de son mari, le Président de la République s’apprêtent également à célébration cette année à la Lanterne.

Toutefois, pour la Première Dame, ces fêtes gardent un goût toujours amer : un continuerait de la hanter !

Ce deuil n’est pour tout autre qu’André Auzière, son premier mari avec qui elle aurait 3 enfants et qui nous a quittés l’année dernière après un long combat contre sa maladie. Son enterrement a d’ailleurs eu lieu le 24 décembre, une date triste pour sa petite famille.

Bien que la Première Dame ne s’est toujours pas prononcée à ce sujet, qui serait actuellement confinée à l’Elysée, Tiphanie, sa fille cadette se devait de partager quelques mots au sujet de son père lors d’une interview au compte de « Paris Match ».

« Mon père est mort, je l’ai enterré le 24 décembre dernier dans la plus stricte intimité. Je l’adorais, c’était un être à part, un anticonformiste qui tenait plus que tout à son anonymat. Il faut le respecter » explique la jeune avocate et heureuse maman de deux enfants.

Brigitte Macron se serait confié quant à elle à son histoire de divorce et affirme ne pas l’avoir regretté.

«Le passé, c’est constitutif de ce que nous sommes. Ça dit quelque chose de nous, même si c’est quelque chose qui ne nous plaît pas » confie-t-elle dans un premier temps.

« Il est là, donc on doit accepter l’Histoire. C’est très important de ne pas renier l’Histoire, de ne pas renier notre culture. Nous ne sommes que la somme de nos actes » finit-elle par conclure.