L’ex reine des podiums, Carla Bruni se retrouve au cœur d’une curieuse allégation depuis quelques semaines. D’après, de nombreux médias, il y aurait un problème avec Nicolas Sarkozy. Rappelons que le couple s’est marié en 2008 et a donné naissance à une petite fille prénommée Giulia. Alors que tout le monde croyait qu’il vivait le vrai amour, il s’avère, que des crises seraient apparues dans leur liaison. En effet, le coupable c’est le confinement, qui aurait eu de graves répercussions dans leur couple. D’après, certains proches, les dégâts seraient même horribles.

En ce temps de crise, plusieurs personnes essayent de passer le temps comme elles le peuvent. Pour d’autres, la cohabitation avec l’autre partenaire reste très délicate. La promiscuité, l’inactivité, les tensions en lien avec le coronavirus dont on ne connait pas la fin, poussent les couples à se chamailler davantage et provoquent des crises plus graves que d’habitudes.

Cependant, bien qu’que la chanteuse soit très active sur la toile, Carla Bruni n’a pas attesté cette allégation. En fait, c’est d’abord le magazine people Ici Paris, qui a défrayé cette allégation, révélant que son mariage avec l’ancien président de la république était en danger. Afin de soutenir ses dires, la publication s’est fondée sur la chanson de Carla Bruni, titrée « Les séparés », où elle y évoque une « courte séparation, où son mari était parti une semaine ».

En fait, l’ex première dame de France a dernièrement calmé sur la rigidité de son couple, balayant ainsi d’un revers de mains les allégations sur une possibilité de séparation avec son époux. L’artiste retraité est aussi revenue sur cette chanson qui fait vraiment polémique et qui parle d’une rupture avec son homme, qui avait abandonné le domicile conjugal pour des motifs professionnelles. Son absence avait beaucoup touché la chanteuse.

 « Mon pauvre mari se tape chaque étape de mes chansons, il est le premier à les entendre «, a précisé la star pendant une interview réalisée avec nos confrères de Madame Figaro, indiquant un voyage de quelques jours de son époux pour raison professionnelle qu’elle aurait très mal vécue. En fait, la souffrance était atroce qu’elle a ressenti le besoin de mettre des mots sur cette douleur, via une chanson qui lui est entièrement dédicacée.

Avant d’ajouter : « Plus besoin d’être déchirée pour écrire la déchirure. Un rien me suffit. Une très courte séparation, mon mari n’était parti qu’une semaine. Est-ce parce que je suis de plus en plus sensible, est-ce là mon goût du romanesque ou mon goût italien du drame ? J’ai écrit comme s’il était parti depuis des mois ! ». Après son retour de voyage, Nicolas Sarkozy a écouté cette fameuse chanson et lui a lâché : « On dirait que je suis mort dans cette chanson. Mais tu dramatises, je t’ai appelée quatre fois par jour ! ». Ceux à quoi lui a répliqué Carla Bruni : « Est-ce parce que je suis de plus en plus sensible, est-ce là mon goût du romanesque ou mon goût italien du drame ? J’ai écrit comme s’il était parti depuis des mois ! ».