Carla Bruni ne peut qu’avoir de la reconnaissance envers Karine Le Marchand qui a défendue Nicolas Sarkozy, traité de racisme, à cause d’une petite erreur sur le plateau de Quotidien sur TMC.

En effet, il a utilisé la sémantique dix petits singes au lieu de dix petits nègres afin de parler du roman d’Agatha Christie.

« Je ne sais plus, on a le droit de dire ‘singe’ ? », a-t-il lâché, en faisant allusion à cet ouvrage. « Parce que… on n’a plus le droit de dire les… On dit quoi ? ‘Les dix petits soldats’ maintenant ? C’est ça ? Ouais… Elle progresse la société », a poursuit l’ex-président de la république.

En fait, Nicolas Sarkozy a été attaqué sur la toile, surtout par Audrey Pulvar.

Cependant, reçue dans « C à Vous » sur France 5, Karine Le Marchand a été questionnée sur ce sujet.

« Je pense que les polémiques prennent trop de place dans la communication et empêchent le fond des pensées », a-t-elle précisé, parlant notamment du cas de Nicolas Sarkozy, confirmant que ce dernier peut avoir de nombreux défauts, cependant il n’est pas raciste.

« Ça donne de l’importance à ceux qui dénoncent aussi, ça les remet aussi sur le devant de la scène », a précisé la présentatrice de M6.
« J’ai interviewé Nicolas Sarkozy, j’ai déjeuné avec lui pour parler de ce que je voulais faire après », a-t-elle rajoute.