La femme légitime du producteur Dimitri Rassam, Charlotte Casiraghi a été si angoissée par la situation de sa belle-mère qui a failli attraper la folie pendant le confinement.

En effet, le magazine comédique « Voici » a dévoilé en juin dernier quelques zizanies entre l’héritière Grimaldi et son mari, qui aurait été infecté par la Covid-19. Alors, il aurait souffert le martyre.

Cependant, durant le confinement, il se serait retranché dans un coin de la maison de Charlotte Casiraghi à Barbizon. Ils n’auraient communiqué que via SMS. Une sombre période, supposée avoir mis à mal leur couple. En effet, le producteur aurait aussi éprouvé quelques soucis pour ses nombreux projets à l’arrêt.

Signalons qu’à part cette angoisse pour son mari, l’héritière monégasque aurait sans doute eu quelques peurs pour sa belle-mère, Carole Bouquet, avec qui elle aurait une très bonne relation.

Par ailleurs, Carole Bouquet, qui est invoquée par « Journal de France », a avoué ses inquiétudes.

« Vous savez ce qui m’inquiète beaucoup ? Le niveau de violence des familles enfermées dans des petits espaces. Moi-même, qui suis privilégiée, je suis devenue folle, durant le confinement avec cette solitude imposée est cruelle, dangereuse, a-t-elle révélé.