Censée être enceinte de son troisième gosse d’après une confidence de « Closer », Charlotte Casiraghi ne peut pas s’appuyer sur son ex-amant Gad Elmaleh, qui n’est pas en mesure de la seconder pour leur fils de 7 ans, Raphaël. La raison est déterminée.

En effet, l’année dernière, l’humoriste affirmait dans les colonnes de « Gala » qu’il conduisait leur fils à l’école, tous les jours. En effet, la garde du petit Raphaël est assurée de façon commune.

Cependant cette fois-ci, fin octobre, il ferait faux-bond à sa petite tribu car il va prendre la direction de Dubaï afin d’y assurer un show.

« Dubai J’arrive !!!! 23 Oct!!!??Show en Franc?ais. Billets en vente demain matin 10h », a-t-il expliqué sur Instagram.
Et les fans Français sont nettement déçus car Gad Elmaleh a été obligé d’abolir sa tournée française en raison de la crise sanitaire.

« Annuler vos spectacles en France pour le COVID. Mais à Dubai ça ne pose pas de problème. Ça fait 1 an que j’attends et malheureusement je vais devoir attendre 1 an de plus », a expliqué un fan.

Par ailleurs, en entrevue avec Gala, Gad Elmaleh a apaisé sur son attente avec Charlotte Casiraghi nonobstant le brisement de leur couple.

« J’ai beaucoup de respect pour la famille de mon fils, avec qui j’ai de bons rapports. Et je ne vous dis pas ça par diplomatie », avait-il déclaré.

« Je le pense profondément. Une séparation n’est jamais facile, mais il faut que cela se passe bien pour le petit », leur lien solide.

« « Nous sommes toujours une famille », ajoute-t-il. « Charlotte est la mère de mon fils. Et c’est une merveilleuse mère ».