Longtemps après avoir fait face à une agression, Claire Chazal se voit à nouveau victime d’une situation délicate et cette fois-ci, un viol aurait été évoqué.

C’est ce qui a été révélé par la revue « France Mag » dans son dernier numéro avec comme titre pour son article : « un terrible viol, accusée du pire ».

Toutefois, la journaliste chevronnée de France 5 n’en serait qu’indirectement concernée, puisqu’elle ferait allusion à l’affaire de viol pour laquelle l’ancien responsable du Fond Monétaire internation, DSK, aurait été impliqué. Ce dernier aurait également l’invitée de Claire Chazal dans le cadre de son JT.

Et si cette affaire aurait revu le jour après plusieurs années de silence, c’est grâce au nouveau documentaire de Jalil Lespert « Chambre 2806 » proposée sur Netflix.

Une réalisation avec plusieurs invités de grand nom, y compris Raphaëlle Bacqué, journaliste au « Monde » qui aurait confirmé que l’interview du 18 septembre 2011 avait été en effet préparée par Claire Chazal aux côtés d’Anne Sinclair.

Cette interview aurait suscité une vague de critiques à l’encontre de la journaliste qui aurait pris le temps d’y répondre au micro d’Europe 1.

 « Je conteste beaucoup le fait qu’on m’accuse de ça, sans savoir et sans m’avoir au moins demandé ma version. (…) C’était la première fois qu’il a pu dire ce qu’il s’était passé dans cette chambre, si ses amours étaient tarifées, son rapport aux femmes… » aurait-elle expliqué.

« Cette interview n’a jamais, jamais été écrite à l’avance, répétée et préparée » aurait-elle ajouté en guide de mots de fin.