Alors qu’une allégation la suppose en passe de sa marier à Nicolas Escoulan avec qui elle s’était montrée très complice, Claire Chazal se moque des questions liées à sa vie amoureuse. En retour, elle a réplique à une question sur son intention de se lancer dans le monde de la politique.

En effet, l’éventualité que la journaliste de France 5 puisse se marier à l’ancien journaliste d’Europe 1, et ancien conseiller en charge de la communication auprès du secrétaire d’État Benjamin Griveaux, a été abordée par le magazine France Dimanche au début du mois. En effet, ils ont été aperçus ensemble en Corse.

« Claire semble plus radieuse que jamais. Elle veut de nouveau rire à la vie. Ou mieux encore, la croquer », a précisé une autre fois le magazine people.

Cependant cette semaine, au micro d’Europe 1, Claire Chazal n’a pas répondu à cette rumeur, mais par contre a démenti le bruit qui le prétend viser le ministère de la Culture au lieu de de Roselyne Bachelot.

Par ailleurs, elle était intéressée par ce poste en 2018 pour succéder à Françoise Nyssen.

« Là, j’étais plus que candidate, a confié Claire Chazal. Au début du quinquennat, j’étais tentée et j’aurais bien voulu tenter cette aventure, mais je n’ai pas été appelée à ce moment-là. »