Clara Luciani a livré des précisions sur le gendre de relation qu’elle a avec Julien Doré.

En effet, les deux artistes sont carrément des amis, d’après les indications fournies par la chanteuse. C’est via le commentaire d’une photo sur laquelle elle s’affiche avec Julien Doré au studio Pigale que Clara Luciani a livré cette précision. « Bravo frérot, du fond du cœur », a-t-elle écrit. Et ces ovations concernent son nouvel album.

« Aimée, le nouvel album de Julien Doré est sorti aujourd’hui et non seulement il est très beau mais en plus vous y trouverez notre duo : il faut l’écouter !», a-t-elle poursuivi. En effet, le magazine Public informait l dernièrement sur la vie sentimentale de la chanteuse. Et à en croire la publication, Clara Luciani aurait une liaison avec le musicien du groupe de rock Franz Ferdinand.

« C’est un clip en forme de déclaration que vient de publier la jolie chanteuse : avec Alex Kapranos, elle forme un couple au-delà du duo », commentait Public au sujet des deux amants qui se seraient retranchés ensemble en Écosse au moment où la mesure sanitaire en lien avec la Covid-19 avait été mise en place.

« De ma fenêtre, je vois des reliefs à perte de vue, des moutons, et un ciel menaçant », aurait-elle à ce temps-là déclaré dans les colonnes de Vanity Fair. En effet, la chanteuse précisait alors avoir saisi l’occasion que lui offrait le confinement afin d’améliorer son niveau en anglais. Un bon moyen aussi de ne pas tomber dans l’oisiveté.

Par ailleurs, une allégation sur son état de santé à dernièrement circulé. Certains médias déclaraient alors Clara Luciano « mourante ».

Alors, la chanteuse a tenu à préciser les choses. « WTF ? (Papa, maman, j’ai la pêche.) », a noté celle qui a été élue artiste féminine de l’année aux Victoires de la Musique 2020, avec en hashtags #toujoursplusloin #quellemaladie #laissezmoiencorequelquesannees.

Par ailleurs, si réellement elle est infectée par un mal, elle en parlait déjà fin 2019 dans les pages du Parisien. « J’ai une maladie qui s’appelle le tremblement essentiel. C’est neurologique, héréditaire. Ma mère a ça aussi. Je tremble toujours un peu et c’est donc accentué avec le stress et la fatigue… », avait-elle livré. « On a trouvé la solution pour les concerts, j’utilise un micro avec un fil que je tiens des deux mains et ça m’équilibre. Et les Victoires, c’était la première télé où je n’ai pas trop tremblé, où on ne voyait pas à quel point j’étais effrayée », ajoutait-elle.