En confidence avec « Le Parisien », dans le cadre de la retransmission ce soir sur France 3 du Capitaine Marleau, Corinne Masiero a abordé ses dernières vacances en Ardèche. Cependant elles ont été aux prises avec un horrible épisode sur lequel elle rappelle.

En effet, l’actrice nordiste, très implique dans la lutte contre les abus conjugaux, valide le cri de cœur de Muriel Robin qui pense que le gouvernement n’est pas vraiment concerné par cette question. Et ça la met en colère.

« Comment ne pas être en rogne ? Y en a marre. Il faut taper du poing sur la table », a-t-elle déclaré avant de parler d’un douloureux événement qui a eu lieu cet été en Ardèche où elle s’était rendue avec des amies.

« On est tombés dans un foyer où il y avait de la violence qui, là, venait de la mère », a-t-elle regretté. Précision Corinne Masiero s’était à la gendarmerie « pour protéger les trois enfants ».

« On attend des actes au niveau des pouvoirs publics pour mieux prendre les plaintes, aider les associations qui prennent en charge les victimes, faire de l’éducation dans les écoles pour dire aux garçons ce qu’ils n’ont pas le droit de faire.