Trublion C8, Cyril Hanouna revient souvent au centre de controverses qui font l’objet de nombreuses critiques, sur les réseaux sociaux et quelques fois cela provient de ses chroniqueurs. Le dernier scandale est relatif aux propos dits à l’encontre du célèbre humoriste, Florence Foresti. Et le peu que l’on puisse constater, c’est qu’ils se sont livrés à une guerre interminable et dont tous les coups sont permis.

L’animateur de TPMP avait divulgué le montant de son cachet alors qu’à ce temps-là, Florence Foresti était la maitresse de la soirée de cérémonie de César 2020. La splendide brune a dû se rendre dans les coulisses à la suite de l’annonce du prix du meilleur réalisateur attribué à Roman Polanski pour son film j’accuse, accusé de nombreux viols.

Une pluie des critiques est retombée sur Cyril Hanouna via les réseaux sociaux. Et même le journaliste Samuel Gontier s’est exprimé en disant qu’il a été choqué par l’attitude de l’animateur. Sur Télérama, le journaliste a dit: « Je ne sais pas si Hanouna est le bouffon de Bolloré mais ses employés sont les bouffons de Hanouna ».

Pour poursuivre en disant: « C’est le monde à l’envers. Une féministe ose dénoncer et elle est ridiculisée, pendant ce temps, rien n’est dit sur le pédophile Atchoum. Voilà le sens des priorités pour C8 et le groupe Canal + (…) Cyril Hanouna préfère dézinguer Florence Foresti que Polanski à croire qu’il protège des placements financiers ».

Ce n’est pas une première à laquelle Cyril Hanouna fait face. Il y’en a eu une autre avec l’actrice américaine, Charlize Theron. Cette dernière lui avait reproché son comportement envers une autre femme présente sur le plateau. « Le pire invité de toute ma carrière ? Bah c’est l’autre, l’Américaine là… Charlize Theron », a confié le trublion. Et ajoute: « Charlize Theron, c’était une tannée, tu ne pouvais rien faire. J’ai un grand regret c’est de ne pas l’avoir chocolatée. On aurait pris un procès parce qu’elle est égérie d’une marque de luxe. Ça nous aurait coûté des millions ».

Et même, un ancien chroniqueur de l’émission TPMP, Jean-Luc Lemoine, a aussi décidé de rendre coups pour coups les dire de son ex employeur, Cyril Hanouna, lors d’une interview accordée sur Europe 1, à l’occasion de la promotion de son nouveau livre.

Pendant cet entretien, il fait savoir alors qu’il était chroniqueur pour Cyril Hanouna, ce dernier exigeait à l’ensemble de ses collaborateurs de raconter des anecdotes sur leur vie privée. Néanmoins, il a avoué avoir déjà menti à plusieurs reprises afin de satisfaire de son chef. « Au bout d’un moment, vous êtes obligé de broder un peu », indique-t-il au micro d’Europe 1. Avant de finir, que les mensonges étaient devenus ‘monnaie courante’ au sein de l’émission.