De la décision de carrière de sa fille ainée, Ilona, issue de son histoire amoureuse avec Estelle Lefébure, David Hallyday a eu l’opportunité de l’évoquer. En fait, il pense que c’était assez bizarre, même s’il n’est pas étonné par son choix.

« Est-ce que ça te fait bizarre de voir ta fille en couverture de grands magazines ? », est-il posé au chanteur de 54 ans dans le contexte de l’Hebdo musique sur W9.

« Ouais, ça me fait bizarre », a-t-il répliqué. Depuis le début, je sais qu’elle voulait faire ça, j’ai bien entendu essayé de la convaincre de faire autre chose parce qu’elle peint divinement bien ».

« C’est son parcours et elle le fait bien. Je suis super heureux mais néanmoins, ça m’a fait super bizarre de la voir dans des magazines », a poursuit David Hallyday, présentement en pleine promotion de son dernier album « Imagine un monde ».

Quelques jours avant, il annonçait de ses inquiétudes concernant l’avenir de la culture. « Ça fait un moment que je le suis mais le problème sanitaire empire les choses. Pour la culture, je n’ai pas une vue très optimiste sur le déroulement des choses. Et je ne suis pas sûr que notre ministre de la culture sache tout faire, je suis désolé », lâche-t-il. » Il faut changer les hauts patronats aux commandes. Il y a surement des choses que Roselyne Bachelot sait faire, mais elle ne sait pas tout faire dans la culture ».

« Elle a été ministre des sports, de la santé, et maintenant de la culture. Il faudrait m’expliquer comment ça se passe… Un expert-comptable n’est pas nécessairement un bon gérant, il n’est pas bon musicalement », annonçait le fils du Taulier.