Dominique Farrugia et Jean-Pierre Bacri sont passés par une phase très tendue. Ils se sont embrouillés il y a quelques années, et depuis ne se sont plus parlés. Après le décès de Jean-Pierre Bacri des suites d’un cancer, Dominique Farrugia a beaucoup regretté de ne pas lui avoir parlé plus tôt.

Et c’est lors de son invitation à l’émission Popopop, le rendez-vous d’Antoine de Caunes sur France Inter, que l’acteur et le réalisateur s’est exprimé.

Ils ont collaboré ensemble dans « Didier », réalisé par Alain Chabat.

« C’est le genre d’acteur avec qui on avait accroché directement. J’ai passé énormément de soirées avec lui, des dîners. Je suis comme 99% des Français aujourd’hui, en deuil parce qu’on a perdu quelqu’un d’important. Je suis personnellement en deuil parce que ça fait 10 ans que je me disais ‘tu devrais l’appeler’… On s’est fâchés pour une connerie et je ne l’ai pas rappelé. », a-t-il lancé.

Ce dernier souffre d’une maladie handicapante et sa femme Isabelle n’a pas hésité à en parler :

« Malgré la douleur, il ne craque jamais. Il faut du temps pour accepter la maladie, parce que ce n’est pas juste. Cela fait peur. Je continue de croire que tout cela est ponctuel et qu’il va aller mieux », a-t-elle avoué.