Eddy Mitchell s’est dernièrement confié sur ses addictions. Et ce que l’on puisse dire c’est qu’il a fait des révélations osées. En effet, durant une entrevue passée avec le Journal du Dimanche, l’illustre chanteur a déclaré qu’il a été sous l’emprise de plusieurs accrochages. En fait, il est aussi revenu sur son attente avec Johnny Hallyday, décédé en 2017…

« J’avais besoin d’un stimulant. J’ai fait toute la tournée sous coke, puis j’ai arrêté aussi sec », a déclaré le chanteur, qui parle d’avoir réalisé toute une tournée sous l’emprise de la drogue. Sans s’inquiéter des séquences de ses propos, Eddy Mitchell assume complètement son passé tumultueux.

En effet, le fameux chanteur était fana à « la cigarette, l’alcool et un peu de came ». Une situation auquel il se confie ouverte. À ce jour, il a déclaré s’être apaisé et avoir beaucoup officié sur lui même afin de se dégager de ses horribles accrochages qui lui ont chamboulés la vie.

En outre, il y a un autre accrochage à laquelle il essaye de parer depuis des nombreuses années. En effet, la star a toujours été dépendant au jeu, et a même demandé à se faire interdire des Casinos en 1983. Cette accro, il la partageait même avec son pote, Johnny Hallyday, dont le décès l’a beaucoup touché.

Quand bien même le taulier était célèbre pour empiler les conquêtes féminines, ce n’était pas le cas d’Eddy Mitchell qui l’a déclaré nettement au cours de cette entrevue. « Bien que sollicité à une époque où le sida n’existait pas, je n’ai jamais été un coureur », a-t-il déclaré et a poursuivi en faisant des éloges à sa seconde femme, Muriel.

Avant de poursuivre : « Les femmes montent aujourd’hui au créneau et elles ont bien raison. Tenez, Alexandria Ocasio-Cortez, la démocrate qu’on s’est permis de traiter de sal*pe. Je trouve qu’elle est sacrément co***llue. C’est elle qui devrait se présenter à la place de Joe Biden, trop vieux pour tenir son mandat ».