Retranchée au château de Windsor avec son mari depuis le début de la crise sanitaire provoquée par le Covid-19, la reine Elizabeth II serait en train de lutter avec le cancer. Alors, son angoisse serait de ne pas jamais quitte de sa prison dorée. Une confidence en dit long.

En effet, le National Enquirer, repris par le magazine « Oops », avait angoissé sur l’état de santé actuel de la souveraine de 94 ans, en la confirmant atteinte de cancer, pathologique vraiment sournoise qui pourrait lui de lui ôter la vie.

Cependant, la grand-mère du prince William aurait été informée de sa « maladie » durant une visite au début de l’année à l’hôpital King Edward VII.

En fait, une prolifération anormale du nombre de globules blancs, qui serait synonyme d’une leucémie, aurait été remarquée par son équipe soignante. Sur ce, le magazine people fait une funeste prédiction : Elle pourrait mourir avant la fin de l’année.

Par ailleurs, une confidence de la reine Elizabeth II affirme qu’elle n’est pas si en ce moment.

D’ailleurs, elle craint de ne pas sortir de son château maintenant.

Soulignons que lorsqu’elle a découvert à travers son écran son portrait officiel, l’œuvre de Miriam Escofet, la reine a fait parler d’elle via un surprenant commentaire.

« Je suis contente d’avoir eu la chance de voir le tableau et j’espère que je vais le voir en vrai, un jour », a-t-elle précisé. Et cette révélation a été perçue sur la Toile comme l’annonce d’un problème de santé.