Ces derniers mois, la souveraine n’a pas vraiment été épargnée par l’actualité nonobstant son âge avancée. Car, souvent elle a dû s’engager personnellement pour mettre de l’ordre dans sa famille. On peut par exemple parler des différents scandales qui ont souillés la famille royale dernièrement et qui sont responsable d’une vraie perte de confiance venant des britanniques.

Premièrement il faut dire qu’on a appris que l’un des membres les plus important de la famille, le prince Andrew trempait dans des sales histoires de détournement de mineurs dans l’affaire Epstein.

Ce qui n’est pas très grave d’un point de vue judiciaire, le Megxit a lui aussi causé beaucoup de dégâts. Car, il a montré une famille qui essayait tant bien que mal de maintenir les apparence tandis qu’elle était au bord d’implosion.

D’ailleurs, c’est à ce moment-là où le Covid-19 a débuté ses ravages en Grande Bretagne et encore une fois, il a fallu que la reine se mouille pour rassurer la population.

Une terrible maladie qui emporte ses chevaux
En effet, cette fois-ci, la souveraine est touché et c’est encore une fois par la maladie, bien que pour une fois, le Coronavirus n’a rien à avoir avec ce mal qui lui consume complètement le moral.

La bonne nouvelle, c’est qu’en soit ce n’est pas la reine directement qui est touchée par cette maladie, mais plutôt ses animaux et notamment ses précieux chevaux qu’elle aime tant.

En réalité, ces derniers temps, plusieurs de ses chevaux sont morts à cause d’une maladie qui fait de gros ravages dans les écuries royales, mais que les soigneurs ne semblent pas réussir à contenir.

En effet, la dite maladie, c’est une maladie du système nerveux qui aurait causé la mort de ses chevaux dont certains toutefois jeunes et en bonne santé. Après enquête, il se pourrait que la toxine incriminée vienne de l’herbe mangée par les chevaux.