D’après le magazine Us, qui a consacré sa Une à la reine Elizabeth II et la duchesse de Sussex, cette dernière serait en train de combattre la reine d’Angleterre qui d’ailleurs avait joué un rôle important pour s’intégration au palais royal.

En effet, la monarque d’Angleterre reprocherait à la femme du prince Harry non seulement son entêtement, mais surtout son intention d’entrée en politique, il s’agit d’une barrière qui n’aurait jamais été franchie par un membre du clan royal.

En fait, la reine Elizabeth II qui est déjà abattue par la maladie se retrouverait dans un vrai pétrin malheureux. Alors, elle serait vraiment gênée.

Alors, l’ex ambassadrice pour le droit de la femme auprès des Nations unis, aurait été obligée de se taire par force par le palais royal qui lui a imposé un Protocol strict à suivre.

Ainsi, il lui a était interdit d’intervenir dans un débat public.

À l’heure actuelle, elle se trouve à Los Angeles avec sa famille, alors elle ne cacherait pas son ambition, et a même dernièrement fait entendre sa voix sur l’injustice raciale.

Par ailleurs, l’hebdomadaire américain revient sur sa communication est livre à l’agence Harry Walker qui s’occupe des anciens présidents Obama et Clinton.

Il faut dire que la reine Elizabeth II pourrait lui compliquer. « Elle a le bras le long », a annoncé un proche.